Département du
Nord

Sélectionner une page

La ville de Douai invite la Croix-Rouge française aux commémorations du 11 Novembre.

En ce 11 novembre 2019, la ville de Douai a invité les bénévoles de la Croix-Rouge française aux 101e commémorations de l’armistice de la Première Guerre mondiale. Ce travail de mémoire permet de montrer le rôle primordial de la Croix-Rouge française  lors des grandes pages de l’histoire française.

La Croix-Rouge française un support indispensable lors de la première guerre mondiale

Août 1914. Quand sonne le tocsin de la déclaration de guerre, la Croix-Rouge française se prépare depuis des décennies à soutenir l’effort du Service de santé de l’armée auprès des malades et blessés militaires. C’est son rôle premier, celui pour lequel la Croix-Rouge a été créée après la bataille de Solferino.

Mobilisées dès les premiers jours de la mobilisation en août 1914, les trois sociétés qui composent la Croix-Rouge Française –  SSBM, ADF, UFF – mettent en place hôpitaux auxiliaires et des infirmeries et cantines de gare, mobilisent les infirmières qu’elles ont formées et développent de nombreuses actions sur tout le territoire.

Quelques chiffres :

Les structures :

  • 1 480 hôpitaux auxiliaires
  • 116 689 lits
  • 75 504 714 journées d’hospitalisation
  • 89 infirmeries de gare
  • 90 cantines de gares

Le personnel :

  • 68 000 infirmières mobilisées
  • 105 infirmières tuées lors de bombardement
  • 246 infirmières mortes de maladies contractées en service
  • 2500 infirmières blessées
  • 10 223 infirmières décorées, dont 373 Légions d’honneur.